Scooters, skateboards et vélos – chacun de ces moyens de locomotion a vécu pour voir sa version électrique. Au lieu de pousser et de pédaler, nous pouvons rouler confortablement sans effort – du moins pendant un certain temps. Les vélos électriques sont de plus en plus à la mode. Cela est dû à la commodité de ces véhicules et à leur disponibilité croissante. Quels sont les avantages et les inconvénients des vélos électriques ? Nous examinons les avantages et les inconvénients des vélos électriques.

Les avantages d’un vélo électrique

Le principal avantage d’un vélo électrique par rapport à un vélo classique est bien sûr le gain de poids. L’entraînement supplémentaire permet d’économiser beaucoup d’énergie, ce qui vous permet de couvrir des distances beaucoup plus longues. Les longues montées ne sont pas un problème non plus. Ces vélos fonctionnent bien dans les villes, où il y a de plus en plus de pistes, grâce auxquelles on peut éviter les embouteillages. En choisissant un vélo électrique de chez Chango Market, nous n’avons pas à craindre d’arriver fatigué au travail. Lorsque l’on ne doit pas changer de dérailleur de temps en temps, voyager à vélo devient également plus agréable qu’une expédition sur un équipement sans assistance.

Les vélos électriques sont souvent comparés à des scooters ou à d’autres vélos à moteur. L’avantage des bicyclettes est certainement le coût d’exploitation. Ils n’ont pas besoin d’être ravitaillés en carburant, et la recharge de la batterie ne nécessite pas d’installations spéciales – une prise électrique normale suffit. À l’heure de la lutte contre le smog, renoncer au moteur à combustion est aussi un choix écologique. Les vélos électriques offrent également de nombreuses fonctions supplémentaires. Le véhicule peut être connecté à un smartphone, qui vous indiquera la distance parcourue à vélo et le nombre de calories brûlées.

Quels sont les inconvénients d’un vélo électrique ?

Le principal critère qui dissuade les acheteurs potentiels de vélos électriques est le prix. Les vélos électriques de base coûtent aussi cher que de très bons vélos classiques. Toutefois, il convient d’examiner la question sous un autre angle : si nous choisissions un scooter, il serait probablement plus cher, et nous devons également ajouter les coûts d’exploitation. Un autre inconvénient est le poids du véhicule. Alors qu’un vélo ordinaire peut être facilement transporté sur plusieurs étages, un modèle électrique peut représenter un véritable défi. Elle est généralement plus lourde de 5 à 6 kg, et le poids moyen d’un vélo avec une batterie est de 22 kg. Pour ceux qui viennent de passer d’un monocycle classique à un e-bike, ne pas oublier de recharger régulièrement peut également poser problème. Dans les modèles plus avancés, ce n’est pas trop un problème, car le temps de charge est d’environ 45 minutes. En revanche, les vélos électriques plus simples nécessitent jusqu’à 10 heures de connexion au réseau. La gamme est similaire. Sur les modèles les plus chers, nous pouvons même atteindre 120 km avec l’assistance électrique, tandis que dans le cas des modèles moins chers, nous ne pouvons couvrir que 30 km, ce qui est généralement suffisant pour aller au travail et en revenir. Vient ensuite le temps de la recharge, qui peut être fatigant pour certains. Un autre inconvénient est l’autonomie de la batterie, qui – comme pour les autres appareils – est limitée. Celle-ci est exprimée en nombre de cycles de charge. Enfin, les vélos électriques ne sont pas particulièrement adaptés à l’hiver, car l’autonomie diminue à basse température.